Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 06:10

Joseph Bruce Ismay

 

 

 

 


Joseph Bruce Ismay

Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Bruce Ismay en 1912.

 

 

Données clés

 

 

Naissance 12 décembre 1862
Crosby, Merseyside
Décès 15 octobre 1937 (à 74 ans)
Kensington, Londres
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Profession Directeur Général de la White Star Line,Président de l’International Mercantile Marine Co. et de l’Oceanic Steam Navigation Company
Conjoint Julia Florence Schieffelin

 

 

 

 

 

Joseph Bruce Ismay (2 décembre 1862 - 15 octobre 1937) est un homme d'affaires britannique, président pendant plusieurs années de l’International Mercantile Marine Co., un trust regroupant plusieurs compagnies maritimes financé par John Pierpont Morgan. Il est également président de l’Oceanic Steam Navigation Company (plus communément nommée White Star Line) héritée de son père, Thomas Henry Ismay.

En 1907, il décide avec William James Pirrie de la construction de trois paquebots géants de la classe Olympic, l’Olympic, le Titanic et le Gigantic. Le 15 avril 1912 survient le naufrage du second navire au cours de son voyage inaugural. Ismay parvient à quitter le navire, mais est considéré comme le principal responsable de la catastrophe. La presse américaine le conspue, et il doit renoncer en 1913 à ses deux présidences.

Il ne se retire pas pour autant des affaires puisqu'il continue à s'occuper de plusieurs compagnies de Liverpool et de Londres, et fonde deux associations caritatives. Ce n'est qu'en 1934 qu'il se retire finalement des affaires. Il meurt le 15 octobre 1937, âgé de 74 ans.





Biographie 


Jeunesse 


Emblème de la White Star Line

 

 

 

Joseph Bruce Ismay est né le 12 décembre 1862 à Crosby, Merseyside, près de Liverpool. Il est le fils aîné de Thomas Henry Ismay et de Margaret Bruce1. Son père est le propriétaire de l’Oceanic Steam Navigation CompanyNote 1 qu'il a fondée en rachetant la White Star Line en 18672.

Bruce Ismay fait ses études au collège d'Elstree et à Harrow, avant de passer un an en France. Il est ensuite apprenti dans l'entreprise de son père pendant quatre ans, avant de faire un tour du monde d'une année. Son apprentissage commence difficilement. En effet, le premier jour, il suspend son manteau et son chapeau avec ceux de son père comme il le faisait lorsqu'il lui rendait visite. Son père convoque alors un assistant et lui dit : « Veuillez informer le nouvel employé de bureau qu'il n'a pas à laisser traîner son chapeau et son manteau dans mon bureau ». Ceci est peut-être à l'origine de la dureté dont il fait preuve auprès de ses employés, et de fait, de son impopularité3.

À son retour, il est affecté aux bureaux new yorkais de la compagnie familiale1. Le 4 décembre 1888, il se marie à New York avec Julia Florence Schieffelin4. Ils ont deux filles et deux fils.

En 1891, Ismay revient au Royaume-Uni avec sa famille, et est associé à la direction de la White Star Line et actionnaire des chantiers navals Harland & Wolff de Belfast qui travaillent en étroite collaboration avec la compagnieNote 2,2.

 

À la tête de la compagnie 


À la mort de son père le 23 novembre 18995,6, Bruce Ismay prend sa succession. Il décide de la construction de quatre paquebots gigantesques au luxe inégalé dans la lignée de l’Oceanic voulu par son père : ce sont les Big Four : le Celtic, le Cedric, le Baltic et l’Adriatic. Ces navires, conçus plus pour le luxe et la sécurité que pour la vitesse, résument bien la volonté d'Ismay et de ses associés : offrir un service régulier de qualité aux passagers tout en faisant des économies sur le carburant7.

En 1902, Ismay négocie le rachat de sa compagnie par l’International Mercantile Marine Company (IMM Co.), un trust fondé par le financier américain John Pierpont Morgan, regroupant de nombreuses compagnies maritimes dont la White Star Line est le joyau. La somme versée par Morgan représente dix fois le chiffre d'affaires de la White Star en 1911. Le trust est alors dirigé par Clement Griscom, l'un de ses fondateurs. En février 1904, Ismay prend sa place à la tête de l’IMM avec le soutien de Morgan, et obtient les pleins pouvoirs. Il garde par ailleurs son poste de directeur de l’Oceanic Steam Navigation Company8.

 

La conception de la classe Olympic 


Bruce Ismay (à droite) et William James Pirrie inspectant le chantier du Titanic en mai 1911.

 

 

 

En 1907, au cours d'un dîner, Lord Pirrie, directeur des chantiers de Harland & Wolff et actionnaire de l’International Mercantile Marine Co., et Bruce Ismay décident la construction de trois navires géants pour concurrencer les nouveaux navires de la Cunard, le Lusitania et Mauretania Note 3. Comme les Big Four, les trois navires ne sont pas conçus pour battre des records de vitesse mais doivent en revanche offrir un confort et une sécurité inégalées9. La conception est confiée à Alexander Carlisle et Thomas Andrews, ce dernier étant le neveu de Pirrie10.

Avant son départ à la retraite en 1910, Carlisle propose à Ismay d'installer un nouveau modèle de bossoirs à bord des nouveaux navires de la classe Olympic pour permettre aux paquebots de transporter jusqu'à 64 embarcations de sauvetage. Ismay refuse cependant de mettre des canots en surnombre par rapport aux réglementations, de peur d'effrayer la clientèle et de devoir équiper tous les autres navires de la compagnie. Il accepte cependant d'installer les bossoirs de type Welin proposés par Carlisle, pour éviter des travaux supplémentaires en cas de changement de la loi11. Les navires contiennent cependant un nombre de canots de sauvetage supérieur aux exigences émise par le Board of Trade, dont les normes vieillissantes n'ont pas été mises à jour depuis l'année 1894 et ne correspondent plus aux technologies des nouveaux transatlantiques12.

Le premier des trois géants, l’Olympic, effectue son voyage inaugural le 14 juin 1911. Ismay y participe, comme de coutume pour les voyages inauguraux de la compagnie, puis, en automne, émet le souhait de quitter la direction de l'IMM Co. pour se consacrer exclusivement à la White Star. Le 26 février suivant, Ismay adresse une lettre à John Pierpont Morgan fixant son départ au 30 janvier 19132.

 

Le Titanic et l'opprobre


 

 

Article détaillé : Naufrage du Titanic.

 

 

Le naufrage du Titanic a rendu Ismay impopulaire aux États-Unis.

 

 

 

Dessin représentant Ismay (qui se lisse la moustache) au cours de son témoignage devant la commission sénatoriale

 

 

 

Le 10 avril 1912, Bruce Ismay monte à bord du Titanic dans la matinée pour assister à sa traversée inaugurale13. Il voyage en compagnie de son valet Richard Fry, de son secrétaire William Henry Harrison et d'Ernest Freeman1. Également secrétaire d'Ismay, ce dernier voyage à bord du Titanic comme premier steward de pont14. Ismay occupe à bord la suite B-52 - 54 - 56, une suite de luxe avec salle de bains et toilettes privatives, ainsi qu'un pont promenade privé. Cette suite, qu'il occupe gratuitement, avait à l'origine été réservée par le milliardaire Henry Clay Frick, qui avait annulé son voyage, son épouse s'étant fait une entorse. Elle avait ensuite été choisie pour John Pierpont Morgan, qui décida finalement de ne pas participer au voyage et resta à Aix-les-Bains. Un autre couple avait également réservé la suite, mais choisit finalement de voyager sur le Mauretania15. Ismay occupe donc la suite.

Au cours de la traversée, Ismay s'entretient avec le chef mécanicien Joseph Bell au sujet d'un éventuel essai de vitesse si le temps le permet16.

Le 14 avril 1912 à 23 h 40, le Titanic, qui vogue à environ 22 nœudsNote 4, heurte un iceberg. Lorsque l'évacuation débute, Ismay aide tant bien que mal, conduisant un certain nombre de passagères aux canots de sauvetage17. À une femme qui refuse d'embarquer dans un canot, disant qu'elle n'est « qu'une hôtesse », il répond : « vous n'y pensez pas, vous êtes une femme ; montez18 ». Alors que le cinquième officier Harold Lowe est occupé à faire descendre un canot, Ismay s'emporte : « Plus vite, descendez les plus vite ». Lowe lui répond : « Si vous vouliez foutre le camp, je pourrais peut-être faire quelque chose ! Vous voulez que je les fasse descendre plus vite ? Vous allez tous me les faire noyer19 ! » Ismay, abasourdi, se retire sans répliquer. Lors de l'enquête sur le naufrage, il commente cette sortie de l'officier en disant que « ce n'était pas très diplomate20 ».

Durant le naufrage, il embarque à 01 h 45 dans le canot C, qui est le dernier affalé à tribord21, personne ne se trouvant plus à proximité de l'embarcation. À bord du canot, il rame le dos tourné au navire17.

À son arrivée à bord du Carpathia, Ismay ne sait que répéter d'un ton monocorde « je suis Ismay ». Après avoir refusé un bol de soupe, il s'enferme dans la cabine que le médecin de bord lui a prêtée22. Le docteur lui donne également de l'opium23. C'est cependant Ismay qui rédige le message annonçant le naufrage du Titanic aux bureaux de la White Star Line à New York. Celui-ci est signé « Yamsi » par mesure de précaution23.

Lorsqu'il arrive à New York, Ismay est accueilli par Philip Franklin, vice-président de la compagnie. Il reçoit également une convocation à comparaître devant une commission sénatoriale dirigée par le sénateur républicain William Alden Smith.

Mais l'accueil réservé par la presse est un nouveau coup dur pour lui : les journaux américains lui reprochent en effet d'avoir survécu là où nombre de compatriotes ont péri en héros. Accusé d'avoir embarqué dans le premier canot avec une escorte de marins24, il est également surnommé « Brute Ismay » dans certaines caricatures25. Son principal ennemi est William Randolph Hearst, directeur d'un grand groupe de journaux hostile à Ismay depuis qu'il a refusé de lui donner des informations sur les perspectives de la compagnie26. Au lendemain de l'arrivée d'Ismay à New York, Hearst publie une tribune dans laquelle il vante les mérites de ceux qui « restèrent seuls sur le pont du navire en détresse avant de disparaître avec lui ». Sa conclusion est directement adressée à Ismay : « Qui pourrait préférer vivre comme un lâche que de mourir comme un héros27,28 ? »

La commission d'enquête américaine lui reproche pour sa part d'avoir privilégié la publicité à la sécurité en faisant accélérer le paquebot dans un secteur où se trouvent des icebergs25. Ismay annonce également durant la commission que tous les navires de l’International Mercantile Marine Co. seront à l'avenir équipés de moyens de sauvetage en nombre suffisant pour tous les passagers29. On lui reproche également d'avoir embarqué dans un canot à la place de femmes, ce dont il se défend. Suite à la commission d'enquête, Ismay et les officiers survivants du paquebot regagnent l'Angleterre à bord de l’Adriatic. L'accueil est radicalement différent puisque la foule l'acclame lors de son arrivée30. Lord Mersey, qui dirige la commission britannique, connaît bien le monde maritime, contrairement au sénateur Smith. L'enquête est également moins politiséeNote 5,31. Mersey déclare à propos d'Ismay que s'il n'était pas monté dans le canot, « il n'aurait fait qu'ajouter une vie supplémentaire, c'est-à-dire la sienne, au nombre des disparus20 ». Aussi, s'il a été sévèrement malmené par le sénateur Smith qui n'a cependant pas donné de preuves engageant sa responsabilité25, Ismay a été exonéré de toutes fautes par la commission britannique32.

 

Fin de carrière 


Ismay quitte comme prévu la direction de l'IMM Co. en 1913. Il est remplacé par Harold Arthur Senderson, lui-même rapidement remplacé par Philip Franklin. Ismay, qui espérait conserver la direction de la White Star Line, voit sa demande refusée2. Il finance ensuite une fondation destinée aux veuves des marins disparus, ainsi qu'une fondation reconnaissant l'implication de la marine marchande dans la Première Guerre mondiale, qu'il fonde en 191933.

Contrairement à la légende, il ne se retire pas des affaires après sa démission, et reste impliqué auprès des directions de plusieurs compagnies de Londres et de Liverpool. Il s'occupe notamment d'une compagnie d'assurances qui se charge de payer les dommages dus par la White Star Line28. Lors des problèmes que connait la White Star Line au début des années 30, le colonel Frank Bustard le sollicite pour empêcher la fusion entre la White Star et la Cunard. Malgré son étonnement (et ses 72 ans), Ismay accepte mais intervient trop tard pour empêcher la fusion. Il se retire complètement du monde des affaires en 1934. Suite à une maladie cardio-vasculaire, on l'ampute de la jambe droite fin 193634. Il meurt le 15 octobre 1937 à l'âge de 74 ans35.

 

Polémique 


 

 

 

Joseph Bruce Ismay a reçu plusieurs accusations lors de l'enquête, et de nombreuses idées, souvent fausses, demeurent encore à son propos. Ainsi, la légende veut qu'il ait cherché à faire accélérer le navire pour arriver à New York le mardi soir plutôt que le mercredi matinNote 6. Pourtant, Ismay lui-même, lors de la traversée inaugurale de l’Olympic, avait écrit ce qui suit à Philip Franklin, qui voulait que le navire arrive le mardi soir :

« Comme je l'ai souvent dit, je pense vraiment que les passagers seraient bien plus heureux de savoir, lorsqu'ils partent, qu'ils n'arriveront pas avant mercredi matin, plutôt que de rester dans l'incertitude sur ce point durant tout le voyage. Je ne pense pas que vous ayez jamais connu les problèmes d'une arrivée de nuit à New York ; si cela avait été le cas, je pense que votre point de vue serait différent. [...] Comme vous le savez, je ne suis pas favorable à l'idée d'essayer de débarquer les passagers mardi après-midi, mais si, après en avoir parlé avec Lord Pirrie, le Capitaine Smith et M. Bell, l'avis général est de le faire, vous pouvez être assuré que je ne permettrai pas à mon opinion seule de s'interposer28. »

Ismay avait en revanche demandé un essai de vitesse le 15 avril, mais celui-ci n'a jamais eu lieu. De plus, nombre de capitaines ont attesté du fait que la procédure pour traverser ce genre de zone est de se lancer à pleine vitesse36.

Le fait qu'Ismay ait embarqué dans un canot tandis que ni le capitaine Smith, ni Thomas Andrews, le concepteur du navire, ni la plupart des milliardaires américains à bord n'ont survécu a également entraîné nombre de reproches. Ismay a ainsi été accusé d'avoir pris le premier canot24, et de s'être comporté honteusement à bord du CarpathiaNote 7. Cependant, le témoignage de M. Cardeza dit qu'Ismay a au contraire embarqué car le canot n'était pas plein, et qu'aucune femme ne se trouvait dans les environs. Il ajoute que les femmes du canot ont insisté pour qu'il embarque37. Ismay déclare quant à lui devant la commission d'enquête qu'il a sauté car personne d'autre ne se trouvait sur le pont à ce moment17 ; en effet, le canot C quitte le navire avec quarante personnes à son bord pour une capacité de 47 passagers et il est le dernier mis à la mer à tribord21.

 

Au cinéma


Les adaptations de l'histoire du Titanic ne sont pas toujours tendres avec Ismay. Dans le film Titanic de 1943 (film tourné pour la propagande nazie), Ismay presse le commandant de pousser le navire au maximum pour remporter le Ruban bleuNote 8. Lorsque le navire coule, un allemand, le lieutenant Petersen, sauve Ismay pour qu'il soit condamné. Cependant, le capitaine Smith est jugé seul responsable, et Petersen est blâmé pour son comportement38.

Dans Titanic de James Cameron, Bruce Ismay est interprété par Jonathan Hyde. Dans le film, Ismay demande au commandant de forcer l'allure pour arriver mardi soir et pourvoir faire la une des journaux du mercredi matin. Plus tard, lorsque le commandant réalise que le Titanic va couler, il s'adresse à Ismay : « Je pense que vous allez avoir vos gros titres, M. Ismay ». Seule la scène où on le voit monter dans le canot C est relativement fidèle à la réalité, ainsi que le fait qu'il tourne le dos au navire pendant que son canot s'éloigne39.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

☼ Zorbax ☼

  • : CHOMOLANGMA
  • CHOMOLANGMA
  • : Réflexions sur le sens de la vie. Diversités culturelles et médiatiques.
  • Contact

ON EST QUAND???

Bonjour, nous sommes le

☼ Qui Cherche Trouve ☼

♫♪♪♫♪♫♪♫♪

Poussieres De Savoir ☼

POUSSEZ PAS !!!

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSH1bqV_MZbKff7r4KH0YXDgokYKnPMVcS17_NVF7KeFFQmHvTYYQ

 

 

Depuis le 2 octobre 2008 ma paroisse a compté de fidèles :

 


Compteur Global


 

 

 

 

 

☼ Merci à vous tous ☼

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRspNEZw03K2txVYJaQojtGiQPv2Ef2hRp76vnThpM_Xhg74AeH

 

 

   Et aussi, bien sûr, à notre superbe équipe  !!!!!!!...

 


☼ En Alcove ☼

☼♥☼♥☼


 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTJQdwhuv8K2KE2fv7sAcLYqokJ6fOwOos7DPEsrBY_tOyjkmt9

 

 

 

 

  http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTwbpFmC0lwUUqRVtxAgfCeDB97ON6I9jGDIVmmGwpa1bg_oeiS8w



 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJFhyxpCtvTfrKTTq2Dnraqndo0k6KOOvR5B49c424W-RXGsXk

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ4lkR76RVvxlM2Pg0xGQLGN-vJ1IC1AeiO9YFoy0C2maJDnAlsEA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3s1MTNys4JJ2XciWuydUFkX2s3uxVNEo4XLmDXWkNuzNwaF-I

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpmq_X4KGoOioCJ7IGFovNaZR1dl5V9wdd73SKUZoyRXImy8hQsA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT6vugj46xpPFClJ40ZcN_g83W39aPcCsnryaBlwulPqhMuSmHABA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS0rnZSUpbcqus_ag8-saWRw8BVp-nHBjwhG0FGGsPrBMTVGsKfUA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRiQjNvzjX7IEkfQYGG-KxW9pOVJoLjsP43P-wRgoCo6bmRIFfQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSTia4A3P4_qwGWtAAvhY4S2BKgtk6tR_QCD3_DTBLqQwkYTLP7

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRPAWH7AgJ7gN7ej2rrAa90b9jK2nWJtRcdmCSJLXifbDqpzt-GAQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSnH3SFCsuDblli6D1AJMGBIO3SduYE7QocfhaOPh2CbcgSaTJm3g

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_x5rZOKIoXBMbTrRfiBoXYGA8_aG1puNXFnPK-vFSJb8S0TB-

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT5xPsHZoCoc3Y10UzSIfZBJ1VM5yTf0rOp0z02qzAq29ZylEqp

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSJYo3dfiA7rWKtAhGDKlIvNQBBfXfxpskBzCjE2VA_WnhL03zQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRrs5cw6eknmiTVBcESn97krqvfndk10XJq35s-mUIxnoXepsHU2w

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTtPoMny2WLrgyLYUkv0xzCHZ3BSe7txlE-Xe2XSz1rA4IRBQ-8

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTzDbIU4QatTLNRgPQwPUcMDO8BtCGQMAkP46aQAp05yXC1m0y84g

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_sSIdV_qG7YiVCrY6Fze69BhzpdENouF0zUUp4OV8__EbU9Ad

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ9uJqfoOS-LjhgtT3qLp4AH34AojcYXzS6ifUoduwpXl2xR4cu

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSBBpAVI8uqqXKRXeWLnFO9do5ObFZm7YxgxrJ7-EbHR2oDqLo0vQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDpZXNSZZorQeUMLz3DTA9hEU2rI_bxr_LT9c4T9nvHvAWTZjCGQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJxvHFLqQeIleqlsCzYw3aqr-0Y6eKQMVnyaA5me5hdAxIljVU

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSC9dHlJXHSlla_xZ5T9EZytHwAWT-qbU_d19dTtxAXrGNihAXKlQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR9uI2iDGC9O3GMDlf8NsxtxQx-Qp8sqHmOc5rb-zkptdYl27ct

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbZ3vVwEjZT_vYCN_egFTIwdBz6fqNL0Pg-y_Q61vxrmzGOpx_

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJ2rE3MpU2-7BbpUlr6UqYo4BmnNs_dvTC88BMslWtXGy7xpm4

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQEpgxQwBFunGDiUIemTa46VNveEHAu-uA8FY-TsPaLWXJFd2s0

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQTdXbqeHRkSO7KlYa4OkUya7gTOtG1LddYFWDuhmMG8TTBud38

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTNv54UJcOf0QWIB4OraEz3h5BSPwvVpIDgtJO-zq0-MNAH1T-r

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQQ4msZqs5YGyEvDc4xIBtl0glm2rQZ7LsilbzRNUFi1QmhSgwd

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRadP8tzRToSi6YgV25tgPSiZuZH-m01ykcCd-vsvFtJOoai2ucTw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWsJatoxZ24v32bG85ut1XPEPG4Fa5l6ApTX9VfC1X3_fQlO6t

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSATYwKzSKWCjMx6cjBGrTkiC8C_lyJBimQ86hhDpKGyeWCgRFU5Q

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRkni6wj2PqLxVIQnGL2w-Hh0Qdu5Q2vEiKSUXAJ7TKh9ePWQBm

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQzo44WmwLEIvLwTyzq_jnCtqqHX6X_CIYel1kbk7vcUHUp-ieN

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJijg5RyUyd3NObMK9uNkIduA32k3nPJwfiuvaWrAi2Td5vyXO

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLXSS07G9gseceN7SeCwGRL0C6ij_75lYGEnDN1qwb_bEl9bGs

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSgjOBb-AqrP0ZXPZSVl55yswE6dnD4uny-n0Xh-9mAuwm1GUq3

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZAb3DktAXiGznQlZB9az_nvD6AoLygDkDTstPDm_WBfLnJ3ltQg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRXwcTaTVudGTxMwVFFrGw1Z-j9x9D9inLKamTPCwUThDbPuEYpeA

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTU6wtRoYw9X2-MMykBLzlVjXeRgi5rqzD5ck22QxWwI8h7QeNUQA

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpMUOK13Ots0UnbeCQLds3ixSZxNY9gFOfm65Bvc-pf6ZKAlWbzg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQhH-RzSe9GF29vGoZwod2tN7O-9mFfpWJX4bLt78JtJYMqI8w1rA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQxu-I9t3HJlWQ3e6bM41HAOc8j3Smoe-ahJN9OTRyzd6vOUOVF

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQYkezUKlW0ttRviIW9f6NJHBcjJ-sUE4XMIic0ka6qkCguqsqWEQ

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLwoIa5Xuj4eEFEX5vzJFqlL0GIrwjAUDCWbZgf6ni2O6MUMuwHg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSmu_lhCfJa5L3JKT73eNWm5-DVlMMhgQ2zjDd5kmbF9S0PDwt0

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTl9CWad5AcZHOfC-RgTWPbODkKY_C0DW3MZXkDUucqfvfZLDvJvQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSSorC-n_GApivF90u5JfsOvUI44_E6pQ_gYw3Zv_SawrJlQ7U_OA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSHehPIU8WfymVyIehhOVdWyZ9Iby-7WygiZdxRqYoB6-t4uxfc

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTHknIkIppczoDGtgqaDVGpF5vzTnPgO0XzesL14bXWKIidntgi

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2gFiEiRrnRVPCVmgC8fP4RV_b4Cyut6pHRWot2zotTH_isSgx

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRMnyl4ZznB4yj9tFflGmUrm8zxq1VAfdzbHlagdVlYHHs5AqI2Xw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSABiNYE2Ig0ORn0Dp6LWBs8FU1-eDuUfhJpaBhY3dBILcGkw7Y

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQX6x3fLQO-eGD7Sdc__AFLjGRztfSRzdOgtJe_w_XI_qKOl_cQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWAfv06yKnlGGke983sE24US_BbpZ0xgnAp3yIh3eXvCRrRfxtgg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSguscboVOMXCDflSARG5UefcNGLsGZylvXKHJGK4ldNdG1xYiR

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVsXwe7MG_AOX5rUiFD0hVw9aHeILEWPB_3WS5456jt040weKpxQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS14rgGXof16mpTbvNq37y9tGIxf38V3B4j5iFLZChBi8qMo0cC

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRk338QqS34hcxTHah2whOwSbnEtO-yxxKutL5KPMcrWPKtCTUf

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTQg04AvSsLnhDeWWl4-qLzPD5EX7xzuOAVEiswXHB9n5gRBOxj

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQC715gVGqLwXFM7U94WtdKlMrAiHbkqIvJl2WJ6h_JMsUMfL622g

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR4ku7jfXybpiE3fm21gXSpihSd_rjwxvIac8kqkj5TkIg3rLODrg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcThGLPUz7SfnoPUPrFttXiSBuS3NYmV99axgZzgYDofBuo_RpfcUg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSqsjlV84iSMlkqfRlTaGiWfn6_nyGg91BQcNLZbGrRnn0-j3S4

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSwkrLsv_IQh2wUOQ1DkYx-HwxeUOLNEtv8yCh59CnX_HbW5H3q

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

☼ Quoi & Où ☼