Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 13:19

La consécration institutionnelle à Paris puis à Liège

 

 

 

 


Pour Jean-Louis Dumortier, directeur du centre d'études Georges Simenon

La consécration lui viendra (…) notamment de l'université de Liège, aux alentours des années 1970. Et cette reconnaissance académique est manière d'appropriation. Les travaux que l'écrivain suscite en Belgique à cette époque et depuis lors sont autant d'actes de revendications, de récupération : la Wallonie se rattache au fils prodige (…) loin de résister à la manœuvre, Simenon (…) l'a encouragée par un geste dont la signification est évidente. En 1977, il fait don de ses archives littéraires à l'université de Liège où le professeur Maurice Piron, avec ses assistants Jacques Dubois et Jean-Marie Klinkenberg, crée un Fonds et un Centre d'études Georges Simenon consacré à l'écrivain14.

Des raisons plus fondamentales

On sait que Pedigree (publié en 1945 mais rédigé en 1943), représente une sorte d'autobiographie de Simenon, le plus grand roman que Liège ait jamais inspiré a écrit Maurice Piron dans Aspects et profils de la culture romane en Belgique (Mardaga, Liège, 1978). Simenon écrivit ce livre sous le choc d'un diagnostic d'un médecin en 1941 qui lui prédisait n'avoir plus que deux ans à vivre comme Maurice Piron le précisa dans La Wallonie, le Pays et les Hommes15 Maurice Piron retient que plusieurs romans de Simenon comme Le Pendu de Saint-Pholien, La Danseuse du Gai-Moulin, Les Trois Crimes de mes amis sont explicitement liégeois mais qu'il y a aussi des anomalies dans la description d'autres villes françaises qui s'expliquent par le fait que Simenon décrit en réalité sa ville natale à travers ces localités. Au-delà même des notations concernant les lieux il y a toute une sociologie qui se relie à la ville natale du romancier. Ce qui amène Piron à conclure

Il y a, ainsi, plus qu'une empreinte qu'on parviendrait à localiser, une imprégnation liégeoise subtilement diffuse à travers toute l'œuvre. On peut en trouver l'origine dans l'œuvre elle-même, et à un point précis : c'est de nouveau vers Pedigree qu'il faut se tourner. Bien qu'il arrive loin dans la chronologie des écrits de l'auteur, Pedigree est réellement la matrice du roman simenonien16.

Simenon à la Pléiade

Georges Simenon, Romans, édition de Jacques Dubois et Benoît Denis. Coll. La Pléiade, Éditions Gallimard, no 495, 1 600 pages (comprenant Le Charretier de la « Providence », L'Affaire Saint-Fiacre, Les Fiançailles de M. Hire'', Le Coup de lune, La Maison du canal, L'Homme qui regardait passer les trains, Le Bourgmestre de Furnes, Les Inconnus dans la maison, La Veuve Couderc et Lettre à mon juge) et no 496, 1 760 pages (comprenant La neige était sale, Les Mémoires de Maigret, La Mort de Belle, Maigret et l'Homme du banc, L'Horloger d'Everton, Le Président, Le Train, Maigret et les Braves Gens, Les Anneaux de Bicêtre, Le Petit Saint et Le Chat), suivi de l'Album Georges Simenon, édition de Pierre Hebey (2003) et plus récemment de le troisième tome Pedigree et autres romans, no 553, 1 744 pages (comprenant Les Gens d'en face, Les Trois Crimes de mes amis, Malempin, La Vérité sur Bébé Donge, Pedigree, Je me souviens..., Les Complices, Les Autres, La Chambre bleue et, dans l'appendice, Lettre à ma mère). Cette entrée dans la célèbre collection est une consécration de l'œuvre de Simenon, présentée notamment par l'un de ses meilleurs connaisseurs, le professeur liégeois Jacques Dubois.

Autre reconnaissance

  • En 2005 il est nommé pour le titre du Belg der Belgen (le plus grand Belge). Dans la version flamande, il finit à la 77e position. Dans la version francophone, il finit en 10e position.

Simenon en chiffres

Ses romans font référence à 1 800 lieux du monde entier, et donnent vie à plus de 9 000 personnages, mais ce sont d'abord :

  • 103 épisodes de Maigret (75 romans et 28 nouvelles) ;
  • 117 romans représentants 25 000 pages ;
  • les œuvres complètes publiées sous son patronyme sur 27 volumes ;
  • plus de 500 millions de livres vendus ;
  • traduit en 55 langues,
  • et publié dans 44 pays ;
  • 187 films basés sur son œuvre, par le cinéma français ;
  • des milliers d’articles dans différents journaux ;
  • un millier de reportages autour du monde.

Les pseudonymes de Simenon

  • Aramis
  • Bobette
  • Christian Brulls
  • Georges Caraman
  • J.-K. Charles
  • Germain d’Antibes
  • Jacques Dersonne
  • Georges d'Isly
  • La Déshabilleuse
  • Luc Dorsan
  • Jean Dorsage, Jean Dossage
  • Jean du Perry
  • Gemis
  • Gom Gut
  • Kim
  • Georges-Martin Georges, Georges Martin-Georges, Georges-Martin-Georges, George Martin-George17
  • Miquette
  • Misti
  • Pan
  • Maurice Pertuis
  • Plick et Plock
  • Poum et Zette
  • Sandor, Jean Sandor
  • G. Sim, Georges Sim, Georges Simm
  • Le Vieux Suiveur
  • Gaston Vialis, Gaston Viallis, G. Vialio
  • G. Violis
  • G. Legros Jaques

On a longtemps cru que Max-André Dazergues était un pseudonyme de Simenon.

Série des Commissaire Maigret

Article détaillé : Série des Commissaire Maigret.

 

 

Le personnage du commissaire Maigret fait une première apparition en 1929, Simenon publie alors son œuvre dans la maison de l'inquiétude, dans une série de nouvelles pour Détective, écrites à la demande de Joseph Kessel.

Mais l'un des six premiers romans de la série qu'il propose à l'éditeur Fayard est Pietr-le-Letton (1931), écrit à bord de son yacht l’Ostrogoth. Le commissaire Maigret, silhouette massive, col de velours, chapeau mou et pipe à la bouche, attend un escroc international dans le hall de la gare du Nord. Voici comment Simenon le décrit :

« La charpente était plébéienne. Il était énorme et osseux. Des muscles durs se dessinaient sous le veston, déformaient vite ses pantalons les plus neufs. Il avait surtout une façon bien à lui de se camper quelque part qui n'était pas sans avoir déplu à maints de ses collègues eux-mêmes. C'était plus que de l'assurance, et pourtant ce n'était pas de l'orgueil. Il arrivait, d'un seul bloc, et dès lors il semblait que tout dût se briser contre ce bloc soit qu'il avançât, soit qu'il restât planté sur ses jambes un peu écartées. La pipe était rivée dans la mâchoire. Il ne la retirait pas parce qu'il était au Majestic. Peut-être, au fond, était-ce un parti pris de vulgarité, de confiance en soi ? »

— Extrait de Pietr-le-Letton

Pour lancer ses premiers Maigret, Simenon organise le fameux Bal anthropométrique à l'entrée duquel les empreintes digitales des invités ont été prises.

Son éditeur après avoir lu les tapuscrits des premiers Maigret simule la catastrophe, tout en soutenant la proposition du jeune auteur intimidé dont il doute pourtant du succès :

« 1° Vos romans policiers ne sont pas de vrais romans policiers. Ils ne sont pas scientifiques. Ils ne jouent pas la règle du jeu.

2° Il n'y a pas d'amour, tout au moins d'amour comme on le conçoit dans le roman policier.

3° Il n'y a pas de personnages franchement sympathiques ou de personnages franchement antipathiques. Vos romans ne finissent ni bien ni mal. C'est désastreux. »

« Ce ne sont pas des romans policiers. Ce n'est pas scientifique. Il n'y a pas de jeune premier ni d'héroïne. Pas de personnage sympathique et cela finit mal puisqu'on ne se marie jamais. Vous n'aurez pas mille lecteurs. »

Lorsque l'écrivain arrête sa production, son éditeur consterné n'eût de cesse de lui en réclamer d'autres18.

 

 

 

Romans étapes vers le Roman total

 

 


Œuvres publiées sous le nom de Georges Simenon

  • 1931 Monsieur Gallet, décédé (Maigret) – Le pendu de Saint-Pholien (M) – Le charretier de la providence (M) – Le chien jaune (M) – Pietr-le-Letton (M) – La nuit du carrefour (M) – Un crime en Hollande (M) – Au rendez-vous des Terres-Neuvas (M) – La tête d'un homme (M) – Le relais d'Alsace – La danseuse du Gai-Moulin (M) – La guinguette à deux sous (M)
  • 1932 L'ombre chinoise (M) – L'affaire Saint-Fiacre (M) – Chez les Flamands (M) – Le fou de Bergerac (M) – Le Port des Brumes (M) – Le passager des Polarlys – Liberty-Bar (M) – Les 13 coupables (nouvelles) – Les 13 énigmes (nouvelles) – Les 13 mystères (nouvelles)
  • 1933 Les Fiançailles de M. Hire – Le coup de lune – La Maison du canal – L'écluse n°1 (M) – L'Âne-Rouge – Les Gens d'en face – Le Haut-Mal – L'Homme de Londres
  • 1934 Maigret (M) – Le locataire – Les suicidés
  • 1935 Les Pitard – Les clients d'Avrenos - Quartier nègre
  • 1936 L'ÉvadéLong Cours – Les Demoiselles de Concarneau – 45° à l'ombre
  • 1937 Le Testament Donadieu – L'assassin – Le blanc à lunettes – Faubourg
  • 1938 Ceux de la soif – Chemin sans issue – Les Sept Minutes (G7) (nouvelles) – Les Rescapés du TélémaqueLes Trois Crimes de mes amisLa Mauvaise ÉtoileLe Suspect – Les sœurs Lacroix – Touriste de bananes – Monsieur La souris – La Marie du port – L'homme qui regardait passer les trains – Le Cheval-Blanc
  • 1939 Le coup de vague – Chez Krull – Le bourgmestre de Furnes
  • 1940 Malempin – Les inconnus dans la maison
  • 1941 Cour d'assise – Bergelon – L'outlaw – Il pleut; bergère... – Le voyageur de la Toussaint – La maison des sept jeunes filles
  • 1942 Oncle Charles s'est enfermé – La veuve Couderc – Maigret revient : Cécile est morte (M) – Maigret revient : Les caves du Majestic (M) – Maigret revient : La maison du juge (M) – Le fils Cardinaud – La vérité sur bébé Donge
  • 1943 Le petit docteur (nouvelles) – Les dossiers de l'Agence O (nouvelles)
  • 1944 Signé Picpus (nouvelles) – Le rapport du gendarme – Les nouvelles enquêtes de Maigret (nouvelles) (M)
  • 1945 La fenêtre des Rouet – La fuite de Mr. Monde – L'aîné des Ferchaux – Je me souviens...
  • 1946 Les noces de Poitiers – Le cercle des Mahé – Trois chambres à Manhattan
  • 1947 Au bout du rouleau – Maigret se fâche (M) – La pipe de Maigret (nouvelle) (M) – Maigret à New-York (M) – Lettre à mon juge – Le destin des Malou – Maigret et l'inspecteur Malchanceux (Malgracieux) (M) – Le club des Ostandais – Le passager clandestin
  • 1948 Le bilan Malétras – La jument perdue – Maigret et son mort (M) – Les vacances de Maigret (M) – La neige était sale – Pedigree
  • 1949 Le fond de la bouteille – La première enquête de Maigret (M) – Les fantômes du chapelier – Mon ami Maigret (M) – Les quatre jours du pauvre homme – Maigret chez le coroner (M)
  • 1950 Un nouveau dans la ville – Maigret et la vieille dame (M) – L'ami de Maigret (M) – L'enterrement de M. Bouvet – Maigret et les petits cochons sans queue (M) – Les volets verts
  • 1951 Tante Jeanne – Les mémoires de Maigret (M) – Le temps d'Anaïs – Un Noël de Maigret (M) (nouvelles) – Maigret au Picratt's (M) – Maigret en meublé (M) – Une vie comme neuve – Maigret et la grande perche M)
  • 1952 Marie qui louche – Maigret, Lognon et les gangsters (M) – La mort de belle – Le révolver de Maigret (M) – Les frères Rico
  • 1953 Maigret et l'homme du banc (M) – Antoine et Julie – Maigret a peur (M) – L'escalier de fer – Feux rouges – Maigret se trompe (M)
  • 1954 Crime impuni – Maigret à l'école (M) – Maigret et la jeune morte (M) – L'horloger d'Everton – Maigret chez le ministre (M) – Le grand Bob – Le bateau d'Emile (nouvelles)
  • 1955 Les témoins – Maigret et le corps sans tête (M) – La boule noire – Maigret tend un piège (M)
  • 1956 Les complices – En cas de malheur – Un échec de Maigret (M) – Le petit homme d'Arkhangelsk
  • 1957 Maigret s'amuse (M) – Le fils – Le nègre
  • 1958 Maigret voyage (M) – Striptease – Les scrupules de Maigret (M) – Le président – Le passage de la ligne
  • 1959 Dimanche – Maigret et les témoins récalcitrants (M) – Une confidence de Maigret (M) – La vieille – Le veuf
  • 1960 Maigret aux assises (M) – L'ours en peluche – Maigret et les vieillards (M)
  • 1961 Betty – Le train – Maigret et le voleur paresseux (M)
  • 1962 La porte – L es autres – Maigret et les braves gens (M) – Maigret et les clients du samedi (M)
  • 1963 Maigret et le clochard (M) – Les anneaux de bicêtre – La rue des trois poussins (nouvelles) – La colère de Maigret (M)
  • 1964 La chambre bleue – L'homme au petit chien – Maigret et le fantôme (M) – Maigret se défend (M)
  • 1965 Le petit saint – Le train de Venise – La patience de Maigret (M)
  • 1966 Le confessionnal – La mort d'Auguste
  • 1967 Maigret et l'affaire Nahour (M) – Le chat – Le voleur de Maigret (M) – Le déménagement
  • 1968 Maigret à Vichy (M) – La prison – Maigret hésite (M) – La main – L'ami d'enfance de Maigret (M)
  • 1969 Il y a encore des noisetiers – Novembre – Maigret et le tueur (M)
  • 1970 Maigret et le marchand de vin (M) – Quand j'étais vieux – Le riche homme – La folle de Maigret (M)
  • 1971 La disparition d'Odile – Maigret et l'indicateur (M) – Maigret et l'homme tout seul (M) – La cage de verre
  • 1972 Les innocents – Maigret et M. Charles (M)
  • 1974Lettre à ma mère
  • à partir de 1975 : les dictées de Georges Simenon

Autres livres, nouvelles, essais, articles, conférences, mémoires

  • Œuvres de jeunesse (Jehan Pinaguet, Au pont des Arches, Les ridicules [1920-21]), 1991
  • Simenon avant Simenon: Yves Jarry détective aventurier [1928-29], 2004
  • Les Exploits de l’inspecteur Sancette [1929-33], 1999
  • Les 13 Mystères, 1929 - recueil
  • Les 13 Énigmes, 1929 - recueil
  • Les 13 Coupables, 1930 - recueil
  • Maigret entre en scène (Train de nuit, La jeune fille aux perles , La Femme rousse, La Maison de l'inquiétude, L'Homme à la cigarette [1930-33]), 1999
  • Mes apprentissages ('À la découverte de la France, À la recherche de l'homme nu, À la rencontre des autres [1931-58]), 1976-89 - reportages
  • La Mauvaise Étoile, 1936 - recueil
  • Les Sept Minutes, 1938 - recueil
  • Les Dossiers de l'Agence « O », 1943 - recueil
  • Le Petit Docteur, 1943 - recueil de 13 nouvelles policières ayant pour héros le docteur Jean Dollent, médecin de campagne à Marsilly (Charente-Maritime)
  • Le Bateau d'Émile, 1954 - recueil
  • La rue aux trois poussins, 1963 - recueil
  • Lettre à ma mère, 1974 - voir Archive vidéo
  • Mémoires et dictées
    • Je me souviens... (1945) - écrit à partir de Pedigree en 1945, édité aux Presse de la Cité, en tirage de tête, puis en 1978.
    • Quand j’étais vieux (1970)
    • Des traces de pas (1975)
    • Un homme comme un autre (1975)
    • Les petits hommes (1976)
    • Vent du nord, vent du sud (1976)
    • A l'arbri de notre arbre (1977)
    • De la cave au grenier (1977)
    • Un banc au soleil (1977)
    • Au-delà de ma porte-fenetre (1978)
    • La main dans la main (1978)
    • Tant que je suis vivant (1978)
    • Vacances obligatoires (1978)
    • Je suis resté un enfant de chœur (1979)
    • À quoi bon jurer ? (1979)
    • Point-virgule (1979)
    • Le prix d'un homme (1980)
    • Les libertés qu'il nous reste (1980)
    • On dit que j'ai soixante-quinze ans (1980)
    • Quand vient le froid (1980)
    • Destinées (1981)
    • Jour et nuit (1981)
    • La femme endormie (1981)
  • Le Roman de l'homme, édition de l'Aire, Lausanne, 1980, 128 pages
  • Mémoires intimes (1981) - contenant le Livre de Marie-Jo
  • Portrait-souvenir de Balzac (1991) - textes sur des auteurs qu'il admirait

Simenon au cinéma

L’univers de Simenon est relativement statique, mais cela n’a jamais découragé les réalisateurs de cinéma, pourtant « art du mouvement », à porter sur grand écran son œuvre. Plus de cinquante films ont été tournés par le cinéma en France à partir d’une œuvre de Georges Simenon. Des dizaines d’autres ont été tournés par d'autres industries cinématographiques à travers le monde.

Il fut le premier romancier contemporain à être adapté dès le début du parlant avec La Nuit du carrefour et Le Chien jaune, parus en 1931 et portés à l’écran dès 1932.

Mais au final, les réussites sont assez rares, car entre la fidélité décevante et la trahison féconde, la ligne de partage est étroite, de nombreux réalisateurs (et des plus prestigieux : Jean Renoir, Maurice Tourneur, Marcel Carné, Henri Verneuil, Henry Hathaway, Claude Autant-Lara, Jean-Pierre Melville, Bertrand Tavernier, Claude Chabrol…) s’y sont essayés avec plus ou moins de succès. Finalement, le choix de l’interprète s’est toujours avéré primordial, surtout pour le célèbre commissaire Maigret, car c’est autour de lui que va se structurer le film, sa personnalité, son humanité et sa présence, devant être aussi fortes que l’intrigue.

Les acteurs qui ont interprété, au cinéma, le célèbre commissaire sont : Pierre Renoir qui fut un des meilleurs, Abel Tarride, Harry Baur qui fut aussi un des meilleurs, Albert Préjean qui fut le moins convaincant et le plus mal choisi, Charles Laughton, Michel Simon qu’on a juste entrevu, Maurice Manson, Jean Gabin qui sut habiter le rôle et lui donner une composition intelligente, Gino Cervi et Heinz Rühmann qui composa un « Maigret » savoureux et vraisemblable.

Jean Gabin et Simenon étaient très amis et l’acteur a tourné un total de dix films adaptés de Simenon, dans lesquels il a su presque faire oublier son passé cinématographique et ses très nombreux rôles de mauvais garçon.

 

 

Simenon à la télévision

 


Maigret

 


Il existe plusieurs séries de téléfilms liées au commissaire Maigret dans plusieurs pays :

  • En France, une mini-série et deux grandes séries ont été tournées :
    • une première série de trois épisodes a été tournée au début des années 1950 avec Maurice Manson dans le rôle de Maigret. En réalité ces épisodes ont été regroupés et retravaillés, et sont sortis au cinéma sous le titre Maigret dirige l'enquête. En 1960, un téléfilm dramatique, Liberty-Bar, a aussi été réalisé avec Louis Arbessier dans le rôle.
    • la première grande série est celle réalisée, à partir de 1967 avec Jean Richard dans le rôle titre, rôle qu’il jouera 88 fois en 24 ans, voir [2] ;
    • l'autre, à partir de 1991 avec Bruno Cremer dans le rôle titre, rôle qu’il jouera 54 fois en 14 ans19. Philippe Noiret20 et Victor Lanoux avaient été aussi approchés pour le rôle.
  • En Angleterre, trois séries ont été réalisées :
    • une série de 52 épisodes a été réalisée entre 1960 et 1964 avec Rupert Davies dans le rôle de Maigret ;
    • une deuxième série, entre 1964 et 1968 avec Kees Brusse dans le rôle titre ;
    • une troisième réalisée en 1991 avec Michael Gambon sous l'intitulé « Inspector Maigret et Bohler».
  • En Italie, une série a été réalisée avec Gino Cervi.
  • Enfin, aux États-Unis, quelques titres ont été adaptés en téléfilms dès mai 1950 sur CBS avec un certain Herbert Berghof dans le rôle titre et en 1952 avec Eli Wallach.

En guest star des séries françaises, on peut retrouver de grands acteurs tels que :

Autres œuvres

Simenon au théâtre

Archives radiophoniques et vidéos

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

☼ Zorbax ☼

  • : CHOMOLANGMA
  • CHOMOLANGMA
  • : Réflexions sur le sens de la vie. Diversités culturelles et médiatiques.
  • Contact

ON EST QUAND???

Bonjour, nous sommes le

☼ Qui Cherche Trouve ☼

♫♪♪♫♪♫♪♫♪

Poussieres De Savoir ☼

POUSSEZ PAS !!!

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSH1bqV_MZbKff7r4KH0YXDgokYKnPMVcS17_NVF7KeFFQmHvTYYQ

 

 

Depuis le 2 octobre 2008 ma paroisse a compté de fidèles :

 


Compteur Global


 

 

 

 

 

☼ Merci à vous tous ☼

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRspNEZw03K2txVYJaQojtGiQPv2Ef2hRp76vnThpM_Xhg74AeH

 

 

   Et aussi, bien sûr, à notre superbe équipe  !!!!!!!...

 


☼ En Alcove ☼

☼♥☼♥☼


 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTJQdwhuv8K2KE2fv7sAcLYqokJ6fOwOos7DPEsrBY_tOyjkmt9

 

 

 

 

  http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTwbpFmC0lwUUqRVtxAgfCeDB97ON6I9jGDIVmmGwpa1bg_oeiS8w



 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJFhyxpCtvTfrKTTq2Dnraqndo0k6KOOvR5B49c424W-RXGsXk

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ4lkR76RVvxlM2Pg0xGQLGN-vJ1IC1AeiO9YFoy0C2maJDnAlsEA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3s1MTNys4JJ2XciWuydUFkX2s3uxVNEo4XLmDXWkNuzNwaF-I

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpmq_X4KGoOioCJ7IGFovNaZR1dl5V9wdd73SKUZoyRXImy8hQsA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT6vugj46xpPFClJ40ZcN_g83W39aPcCsnryaBlwulPqhMuSmHABA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS0rnZSUpbcqus_ag8-saWRw8BVp-nHBjwhG0FGGsPrBMTVGsKfUA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRiQjNvzjX7IEkfQYGG-KxW9pOVJoLjsP43P-wRgoCo6bmRIFfQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSTia4A3P4_qwGWtAAvhY4S2BKgtk6tR_QCD3_DTBLqQwkYTLP7

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRPAWH7AgJ7gN7ej2rrAa90b9jK2nWJtRcdmCSJLXifbDqpzt-GAQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSnH3SFCsuDblli6D1AJMGBIO3SduYE7QocfhaOPh2CbcgSaTJm3g

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_x5rZOKIoXBMbTrRfiBoXYGA8_aG1puNXFnPK-vFSJb8S0TB-

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT5xPsHZoCoc3Y10UzSIfZBJ1VM5yTf0rOp0z02qzAq29ZylEqp

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSJYo3dfiA7rWKtAhGDKlIvNQBBfXfxpskBzCjE2VA_WnhL03zQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRrs5cw6eknmiTVBcESn97krqvfndk10XJq35s-mUIxnoXepsHU2w

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTtPoMny2WLrgyLYUkv0xzCHZ3BSe7txlE-Xe2XSz1rA4IRBQ-8

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTzDbIU4QatTLNRgPQwPUcMDO8BtCGQMAkP46aQAp05yXC1m0y84g

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_sSIdV_qG7YiVCrY6Fze69BhzpdENouF0zUUp4OV8__EbU9Ad

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ9uJqfoOS-LjhgtT3qLp4AH34AojcYXzS6ifUoduwpXl2xR4cu

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSBBpAVI8uqqXKRXeWLnFO9do5ObFZm7YxgxrJ7-EbHR2oDqLo0vQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDpZXNSZZorQeUMLz3DTA9hEU2rI_bxr_LT9c4T9nvHvAWTZjCGQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJxvHFLqQeIleqlsCzYw3aqr-0Y6eKQMVnyaA5me5hdAxIljVU

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSC9dHlJXHSlla_xZ5T9EZytHwAWT-qbU_d19dTtxAXrGNihAXKlQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR9uI2iDGC9O3GMDlf8NsxtxQx-Qp8sqHmOc5rb-zkptdYl27ct

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbZ3vVwEjZT_vYCN_egFTIwdBz6fqNL0Pg-y_Q61vxrmzGOpx_

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJ2rE3MpU2-7BbpUlr6UqYo4BmnNs_dvTC88BMslWtXGy7xpm4

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQEpgxQwBFunGDiUIemTa46VNveEHAu-uA8FY-TsPaLWXJFd2s0

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQTdXbqeHRkSO7KlYa4OkUya7gTOtG1LddYFWDuhmMG8TTBud38

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTNv54UJcOf0QWIB4OraEz3h5BSPwvVpIDgtJO-zq0-MNAH1T-r

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQQ4msZqs5YGyEvDc4xIBtl0glm2rQZ7LsilbzRNUFi1QmhSgwd

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRadP8tzRToSi6YgV25tgPSiZuZH-m01ykcCd-vsvFtJOoai2ucTw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWsJatoxZ24v32bG85ut1XPEPG4Fa5l6ApTX9VfC1X3_fQlO6t

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSATYwKzSKWCjMx6cjBGrTkiC8C_lyJBimQ86hhDpKGyeWCgRFU5Q

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRkni6wj2PqLxVIQnGL2w-Hh0Qdu5Q2vEiKSUXAJ7TKh9ePWQBm

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQzo44WmwLEIvLwTyzq_jnCtqqHX6X_CIYel1kbk7vcUHUp-ieN

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJijg5RyUyd3NObMK9uNkIduA32k3nPJwfiuvaWrAi2Td5vyXO

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLXSS07G9gseceN7SeCwGRL0C6ij_75lYGEnDN1qwb_bEl9bGs

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSgjOBb-AqrP0ZXPZSVl55yswE6dnD4uny-n0Xh-9mAuwm1GUq3

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZAb3DktAXiGznQlZB9az_nvD6AoLygDkDTstPDm_WBfLnJ3ltQg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRXwcTaTVudGTxMwVFFrGw1Z-j9x9D9inLKamTPCwUThDbPuEYpeA

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTU6wtRoYw9X2-MMykBLzlVjXeRgi5rqzD5ck22QxWwI8h7QeNUQA

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpMUOK13Ots0UnbeCQLds3ixSZxNY9gFOfm65Bvc-pf6ZKAlWbzg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQhH-RzSe9GF29vGoZwod2tN7O-9mFfpWJX4bLt78JtJYMqI8w1rA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQxu-I9t3HJlWQ3e6bM41HAOc8j3Smoe-ahJN9OTRyzd6vOUOVF

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQYkezUKlW0ttRviIW9f6NJHBcjJ-sUE4XMIic0ka6qkCguqsqWEQ

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLwoIa5Xuj4eEFEX5vzJFqlL0GIrwjAUDCWbZgf6ni2O6MUMuwHg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSmu_lhCfJa5L3JKT73eNWm5-DVlMMhgQ2zjDd5kmbF9S0PDwt0

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTl9CWad5AcZHOfC-RgTWPbODkKY_C0DW3MZXkDUucqfvfZLDvJvQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSSorC-n_GApivF90u5JfsOvUI44_E6pQ_gYw3Zv_SawrJlQ7U_OA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSHehPIU8WfymVyIehhOVdWyZ9Iby-7WygiZdxRqYoB6-t4uxfc

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTHknIkIppczoDGtgqaDVGpF5vzTnPgO0XzesL14bXWKIidntgi

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2gFiEiRrnRVPCVmgC8fP4RV_b4Cyut6pHRWot2zotTH_isSgx

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRMnyl4ZznB4yj9tFflGmUrm8zxq1VAfdzbHlagdVlYHHs5AqI2Xw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSABiNYE2Ig0ORn0Dp6LWBs8FU1-eDuUfhJpaBhY3dBILcGkw7Y

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQX6x3fLQO-eGD7Sdc__AFLjGRztfSRzdOgtJe_w_XI_qKOl_cQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWAfv06yKnlGGke983sE24US_BbpZ0xgnAp3yIh3eXvCRrRfxtgg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSguscboVOMXCDflSARG5UefcNGLsGZylvXKHJGK4ldNdG1xYiR

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVsXwe7MG_AOX5rUiFD0hVw9aHeILEWPB_3WS5456jt040weKpxQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS14rgGXof16mpTbvNq37y9tGIxf38V3B4j5iFLZChBi8qMo0cC

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRk338QqS34hcxTHah2whOwSbnEtO-yxxKutL5KPMcrWPKtCTUf

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTQg04AvSsLnhDeWWl4-qLzPD5EX7xzuOAVEiswXHB9n5gRBOxj

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQC715gVGqLwXFM7U94WtdKlMrAiHbkqIvJl2WJ6h_JMsUMfL622g

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR4ku7jfXybpiE3fm21gXSpihSd_rjwxvIac8kqkj5TkIg3rLODrg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcThGLPUz7SfnoPUPrFttXiSBuS3NYmV99axgZzgYDofBuo_RpfcUg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSqsjlV84iSMlkqfRlTaGiWfn6_nyGg91BQcNLZbGrRnn0-j3S4

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSwkrLsv_IQh2wUOQ1DkYx-HwxeUOLNEtv8yCh59CnX_HbW5H3q

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

☼ Quoi & Où ☼