Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 11:28
Province de Luxembourg 

 

 

 


Un rocher local, peut-être un mégalithe, est nommé Pas-Bayard à Wéris110. Il est en forme de meule, le cheval y aurait laissé la trace d'un de ses sabots au moment afin de prendre l'élan nécessaire pour retomber vers Durbuy165. On trouve d'autres Pas-Bayard à Ethe et à Étalle162. La forêt de Chiny, en plus du lieu-dit les Epioux identifié aux Espoux de la chanson, a elle aussi un rocher avec un Pas-Bayard, consigné vers 1892166.

 

 

 

Province de Namur 

 


Article détaillé : Rocher Bayard.

 

 

 

Le rocher Bayard de Dinant, l'un des toponymes liés à la légende les plus connus.

 

 

 

Dinant possède de nombreux toponymes, le plus ancien Pas-Bayard y est attesté en 1355167. Un gigantesque obélisque de pierres d'une quarantaine de mètres de hauteur, appelé le Rocher Bayard, est situé au sortir de la cité mosane vers Anseremme, isolé au bord de la Meuse. On raconte qu'en arrivant par le chemin d'Herbuchenne, les quatre fils Aymon furent cernés par les soldats de Charlemagne. Montés sur Bayard, il s'avancèrent sur la pointe des rochers jusqu'à la roche dénommée depuis la Roche-à-Bayard (ou la roche Bayard), et qui, à cette époque adhérait encore à la montagne voisine. Au moment où l'empereur croyait enfin tenir ses ennemis, Bayard frappa le roc de son sabot et s'envola d'un bond prodigieux pour retomber de l'autre côté du fleuve. Sur la roche désormais célèbre se trouve encore, dit-on, l'empreinte du pas de Bayard. Le grand bloc rocheux fut brisé en deux par la force de sa ruade168.

Un autre toponyme se trouve au bord de la gorge profonde et encaissée de Fonds-de-Leffe. Charlemagne y aurait poursuivi ses ennemis montés sur Bayard, le cheval serait arrivé par les hauteurs pour franchir la gorge d'un bond et laisser l'empreinte de ses sabots en retombant sur les rochers opposés168.

Dhuy possédait un vieux château nommé Bayard en 1770, que l'on disait être le Montessor des fils Aymon7.

 

 

Région flamande 

 

 


Bertem, près de Louvain, affirmait détenir les reliques d'un certain Saint Aalard (vu comme l'un des fils Aymon) pendant 600 ans, et montrait jadis une étable où Bayard aurait marqué une pierre de son sabot135, en forêt de Merdael, soit « vallée du cheval ». Au XIXe siècle, l'étymologie du village était censée renvoyer à « la demeure du cheval », celle de Bayard, et les armoiries l'arboraient. On voyait aussi dans un maître-autel un tableau représentant le cheval portant les quatre fils7,169.

 

 

France

 


Ardennes françaises 

 

 


Vue aérienne de Bogny-sur-Meuse, l'un des sites ardennais les plus liés au cheval Bayard, avec quatre pics rocheux, une statue, l'Ermitage de Maugis et la forteresse connue sous le nom de Château-Regnault, qui s'y s'élevait autrefois.

 

 

 

Bogny-sur-Meuse est l'un des sites ardennais français recelant le plus grand nombre de témoignages de la légende : quatre pics rocheux y symbolisent les quatre frères sur le dos de Bayard, une statue du cheval accompagné de ses quatre cavaliers est érigée sur l'emplacement de l'ancien Château-Regnault (vu comme un emplacement possible pour Montfort/Montessor) et ont modifié l'emplacement d'un Pas-Bayard désormais disparu148. Enfin, un lieu sur une colline surplombant la Meuse est connu comme l'« Ermitage de Maugis », celui que Bayard aurait rejoint après avoir échappé à la noyade selon certaines versions du texte170.

Aux abords du bois de la « Marfée » à Noyers-Pont-Maugis, le fameux pont est érigé sur l'emplacement d'un Pas-Bayard détruit148. À Damouzy existait une « rû du cheval Bayard », et un Pas-Bayard se trouve à Harcy, un autre au Châtelet-sur-Sormonne148. À Autry, une bande de terre étroite le long de l'Aisne est connue comme la « côte Bayard »171. À Hargnies, un Pas-Bayard est en réalité une meule brisée avec l'empreinte d'un fer à cheval imprimée143.

Le village de Francheval doit son nom à Bayard selon un conte rapporté, entre autres, par Claude Seignolle. Bayard ayant fait preuve d'une grande bravoure pour aider Renaud et l'un de ses frères, ce dernier lui dit « Tu es un brave, Bayard, franc cheval ! ». À l'endroit même où Bayard se trouvait, le village de Francheval fut élevé172. Une légende similaire est liée à l'établissement du village de Balan : alors que les frères étaient poursuivis et que Bayard, après l'un de ses bonds fabuleux, était retombé brutalement sur le sol, Renaud aurait crié « Balan ! », soit « Remettez-vous en selle » ! à ses frères, et le village resta baptisé ainsi173.

 

Hors des Ardennes


 


À Hirson, entre l'Avesnois et la Thiérache (et donc près des Ardennes), la forêt abrite un « étang du Pas-Bayard », qui se serait, dit-on, lui-même formé dans l'empreinte du cheval légendaire174. On trouve des Pas-Bayard et des traces de passage en Gironde : la roche Mombron, au-dessus de la Dordogne, est « haute de 15 mètres et porte les empreintes géantes du sabot et du genou de Bayart »175. L'ancien comté de la Marche a lui aussi des toponymes en raison des seigneurs de la Roche-Aymon qui y sont établis depuis le Xe siècle, et affirmaient descendre des quatre frères de la légende. Evaux-les-Bains, dans la Creuse, possède des traces du passage de Bayard. Henri Dontenville y rapporte l'existence d'un hameau nommé « Bailler ». Le site dit « crou do pas de chaveau », à Reterre, a une croix en granit marquée d'un Pas-Bayard après que le fabuleux destrier a sauté depuis Mainsat, à dix kilomètres de là176.

Ces toponymes se retrouvent dans les Pyrénées177 et jusque dans le Roussillon, notamment à Millas et Terrats, avant que le géant Gargantua ne devienne plus populaire comme modeleur du paysage178. Ce cheval est devenu le symbole de Clermont-l'Hérault179. Bayard-sur-Marne, en Haute-Marne, était attribué au cheval légendaire au XIXe siècle, en se basant sur une étymologie douteuse, et dans le but de lui donner une origine prestigieuse180.

 

 

Processions, cortèges et danses

 

 


Le cheval Bayard de l'ommegang de Louvain en 1594.

 

 

 

Le cheval Bayard est surtout présent parmi les géants du Nord (comme le Bayard d'Ath ou le Ros Beiaard de Termonde) en Belgique. Ce type de manifestation folklorique, qui consiste à promener un géant porté dans les rues d'une ville ou d'un village, n'existe que peu en France. Bayard apparaît avant les géants humains, en premier lieu dans la région flamande, duché de Brabant181.

Depuis 2001, on retrouve un cheval Bayard aux côtés de l'Argayon à Nivelles. Le cheval Bayard se trouve également dans des cortèges à Alost (Belgique, province de Flandre orientale), et Malines (province d'Anvers). Dès le Moyen Âge, il figure dans l'Ommegang de Bruxelles, et en est désormais indissociable. Du XVe au XVIe siècle, il figure à Malines en 1416, Lierre en 1417, Louvain en 1428, Audenarde en 1433, Eindhoven en 1437, Tirlemont en 1471, Bergen-op-Zoom en 1484, Alost en 1497, Breda en 1502, Dordrecht en 1506, Bruges en 1513, Nivelles entre 1457 et 1515, Bruxelles en 1529, Léau en 1538 et Diest en 1561182,135.

 

 

Procession de Namur 

 

 


Le cheval Bayard de Namur.

 

 

 

Un cheval Bayard est attesté à Namur dès le XVIe siècle, en 1518. Il sort lors de la journée du folklore et des traditions namuroises qui est organisée chaque année depuis 1996. Cette procession mi-religieuse mi-profane se déroulait chaque 2 juillet, à travers les rues parées de « mai et autres jolivetés à largesse ». Y apparaissaient Charlemagne et les neuf preux, ainsi que les quatre fils Aymon montés sur Bayard, suivis de leur cousin l'enchanteur Maugis. Bayard était représenté par une énorme machine d'osier manipulée par des porteurs cachés sous la houssière. Cette pièce profane connut un immense succès pendant près de trois siècles, réjouissant les bourgeois et d'autres bonnes gens qui venaient de tous les coins du comté de Namur. D'abord connue comme la « moralité des quatre fils Aymon », elle prit plus tard le titre d'« Histoire du cheval Bayard »183.

 

 

Ducasse d'Ath 

 


Article détaillé : Cheval Bayard (géant d'Ath).

 

 

 

Bayard.ogg
Le cheval Bayard, géant de la ducasse d'Ath, dansant devant son public.

 

 

 

La ducasse d'Ath, en Belgique (province de Hainaut), a un cheval Bayard depuis 1462. Disparu dans le premier quart du XVIe siècle, le destrier, chevauché par les quatre fils Aymon, est réintroduit en 1948.

 

 

Ommegang de Termonde

 


Article détaillé : Ros Beiaard.

 

 

 

Le cheval Bayard de Termonde en 1990.

 

 

 

Attestées avant 1461 à Termonde, en Flandre orientale, ces festivités sont désormais connues sous le nom Ros Beiaard. L'Ommegang de Termonde a pour sujet la légende des quatre fils Aymon (que l'on dit originaires de la ville) et du cheval Bayard, qui aurait été noyé au confluent de l'Escaut et de la Dendre135. Le géant processionnel a été conçu dans une rue qui prendra plus tard le nom de rue du Cheval Bayard, et participe à l'Exposition universelle de 1935184.

 

 

Danse du Baiar 

 


Une tradition propre au village d'Esquièze, dans les Hautes-Pyrénées, est la « danse du Baiar » (ou danse du cheval Bayart selon Henri Dontenville) où les danseurs portaient une tête de cheval en bois sculpté sur le ventre. Son lien possible avec le cheval Bayard est encore mal connu au milieu du XXe siècle185,186. Toutefois, un ouvrage de 1923 affirme qu'il s’agissait d'une danse où le destrier (de Renaud ou de Roland) « sauvait une belle éplorée de la main des infidèles », en référence à la tradition chevaleresque dans ces contrées et à la peur suscitée par les invasions Arabes187.

 

 

Variantes de la légende 

 

 


Indépendamment de la légende des quatre fils Aymon, certaines légendes locales ont pour protagoniste un cheval Bayard doué de caractéristiques différentes. De plus, Bernard Sergent pense que Bayard forme une origine possible pour tous les équidés « qui s'allongent » dans le folklore français188. Les chevaux légendaires du Pas-de-Calais présentent en effet deux caractéristiques similaires au cheval Bayard (assez proche géographiquement par ailleurs), à savoir l'échine qui s'allonge pour porter plus d'un cavalier (une caractéristique reptilienne), et le lien avec l'eau (les chevaux blancs du Pas-de-Calais noient leurs cavaliers)189. Le cheval Mallet pourrait lui aussi avoir une parenté avec Bayard.

À Romans-sur-Isère, c'est le petit cheval, représenté par la fontaine ornée de têtes de chevaux et de dauphins serpentiformes sur la place homonyme, qui serait issu de Bayard190.

 

 

Bayard de Haute-Savoie 

 


Un cheval Bayard est connu des traditions populaires près d'Onnion et de Mégevette, dans la Haute-Savoie. Gigantesque créature diabolique, il a l'apparence d'un cheval noir trainant les chaînes accrochées à ses jambes, crachant le feu et faisant jaillir des étincelles. Il dévaste les champs durant la nuit et bloque les passages pour ennuyer les habitants. L'un d'eux parvient à le forcer à fuir en récitant une prière. Il s'agit de la seule mention du cheval Bayard dans les Alpes191.

 

 

Bayard de Normandie

 


Un autre, venu de Normandie, serait en réalité un gobelin ou un lutin prenant la forme du « cheval Bayard » pour jouer des tours à l'homme. Ainsi transformé, il se présente à quelque voyageur cheminant à pied, et témoigne d'abord de si pacifiques dispositions qu'on se décide souvent à l'enfourcher. Une fois dessus, ce n'est plus qu'une suite épouvantable de sauts, de soubresauts, de ruades, de mouvements étranges qui remplissent d'effroi. Quand l'esprit s'est amusé tout son saoul de la terreur de son cavalier, il s'en débarrasse en le jetant dans une mare ou dans un fossé plein d'eau bourbeuse192.

 

 

Bayart de Sologne 

 


Henri Dontenville rapporte le récit d'un folkloriste qui dit qu'à Lamotte-Beuvron, en Sologne, on craignait un cheval Bayart fantomatique et lumineux, portant une lanterne au bout d'une longue perche et bondissant dans l'espace193.

 

 

Blind Byard du Lincolnshire 

 


La vaste diffusion de la légende des quatre fils Aymon, et donc de Bayard, conduit à des amalgames avec d'autres chevaux fabuleux, notamment dans le folklore anglais. Le petit hameau de Byards Leap (nom que l'on pourrait traduire par « Saut Bayard »), à l'ouest de Cranwell dans le Lincolnshire, devrait son nom à Blind Byard, un cheval blanc aveugle qui aida un chevalier à vaincre une sorcière en franchissant 60 pieds (18 mètres) d'un seul saut194. Il est vraisemblablement issu de la perte du statut de cheval magique et héroïque de Bayard dans la littérature anglaise, et de son assimilation avec le cheval clownesque, aveugle et stupide des Contes de Canterbury écrits par Chaucer : Bayard y est un cheval aveugle et fou qui, du fait de son infirmité, ne voit pas le danger et s'y précipite. Il a vraisemblablement donné naissance à l'expression populaire « As bold as blind Byard » (aussi audacieux que le Bayard aveugle)195.

 

 

Contes populaires 

 


De nombreux contes populaires parlent d'un cheval Bayard, suivant un schéma de narration qui est souvent le même. Le rôle du cheval peut être d'égale importance avec celui du héros du conte, animal fantastique, il est alors l'initiateur de ce dernier, lui apportant la force et le savoir. Les variantes de ce conte sont très populaires en Allemagne, dans les pays scandinaves et dans les pays baltes, il est également connu en France et en Irlande, et même au Québec. La version de Mauricie parle d'un garçon parti se mettre au service du roi, et qui rencontre dans l'écurie de ce dernier un cheval blanc nommé Bayard, en fait un prince enchanté. Le cheval permet au héros de trouver deux princesses, lui fournit une épée qui tue à sept lieues et finalement lui demande de le tuer, ce qui lui permet de retrouver son apparence de prince et d'épouser l'une des princesses196.

 

 

Utilisation commerciale et déploiements culturels

 

 


Bayard sur l'enseigne d'un ancien estaminet de Lille baptisé Aux Quatre fils Aymon.

 

 

 

Logo d'une pizzeria de Termonde faisant référence au cheval Bayard et aux fils Aymon.

 

 

 

Le cheval Bayard et les quatre fils Aymon étaient très populaires comme enseigne de nombreux commerces, notamment parisiens, baptisés « Aux quatre fils Aymon », jusque dans les années 18307. C'est la raison pour laquelle la légende est présente dans une rue du IIIe arrondissement de Paris, la rue des Quatre-Fils. Il s'y trouve en son centre une œuvre en bronze d'Ivan Theimer sur une façade, la plaque du fond est surmontée à son sommet par le cheval Bayard. La rue des Quatre-Fils devrait son nom à une ancienne auberge présentant une telle enseigne197. On trouve toujours l'enseigne d'un ancien estaminet Aux Quatre fils Aymon, datée de la fin du XVIIe siècle, à Lille198.

Christophe Méchin a publié en 1996 un livre de fiction où Bayard raconte son histoire lui-même199. Plus récemment, le cheval Bayard a été remis à l'honneur par Hervé Gourdet, organisateur du festival Printemps des Légendes à Monthermé, dans les Ardennes françaises200, qui l'a fait figurer sur l'affiche de l'édition 2010 du festival, et a illustré un livre pour la jeunesse sur ce thème, avec Jean-Luc Duvivier de Fortemps201. Une exposition itinérante d'Hervé Gourdet (illustration) et d'Amélie Tsaag Valren (textes), consacrée au cheval Bayard, est lancée en avril 2012 à l'hôtel de ville de Bogny-sur-Meuse, dans le cadre du même festival, avec le soutien de la fédération française médiévale202.

 

 

 

  • Portail des Ardennes Portail des Ardennes
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail des créatures et animaux légendaires Portail des créatures et animaux légendaires
  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre
  • Portail du Haut Moyen Âge Portail du Haut Moyen Âge

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

irobinangel 27/03/2012 18:55


 


                   Petit coucou pour te souhaiter une bonne soirée René


                 Il fait un temps superbe, pourvu que ça continue !! Bisou...


 


                                           


 


 

☼ Zorbax ☼

  • : CHOMOLANGMA
  • CHOMOLANGMA
  • : Réflexions sur le sens de la vie. Diversités culturelles et médiatiques.
  • Contact

ON EST QUAND???

Bonjour, nous sommes le

☼ Qui Cherche Trouve ☼

♫♪♪♫♪♫♪♫♪

Poussieres De Savoir ☼

POUSSEZ PAS !!!

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSH1bqV_MZbKff7r4KH0YXDgokYKnPMVcS17_NVF7KeFFQmHvTYYQ

 

 

Depuis le 2 octobre 2008 ma paroisse a compté de fidèles :

 


Compteur Global


 

 

 

 

 

☼ Merci à vous tous ☼

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRspNEZw03K2txVYJaQojtGiQPv2Ef2hRp76vnThpM_Xhg74AeH

 

 

   Et aussi, bien sûr, à notre superbe équipe  !!!!!!!...

 


☼ En Alcove ☼

☼♥☼♥☼


 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTJQdwhuv8K2KE2fv7sAcLYqokJ6fOwOos7DPEsrBY_tOyjkmt9

 

 

 

 

  http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTwbpFmC0lwUUqRVtxAgfCeDB97ON6I9jGDIVmmGwpa1bg_oeiS8w



 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJFhyxpCtvTfrKTTq2Dnraqndo0k6KOOvR5B49c424W-RXGsXk

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ4lkR76RVvxlM2Pg0xGQLGN-vJ1IC1AeiO9YFoy0C2maJDnAlsEA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3s1MTNys4JJ2XciWuydUFkX2s3uxVNEo4XLmDXWkNuzNwaF-I

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpmq_X4KGoOioCJ7IGFovNaZR1dl5V9wdd73SKUZoyRXImy8hQsA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT6vugj46xpPFClJ40ZcN_g83W39aPcCsnryaBlwulPqhMuSmHABA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS0rnZSUpbcqus_ag8-saWRw8BVp-nHBjwhG0FGGsPrBMTVGsKfUA

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRiQjNvzjX7IEkfQYGG-KxW9pOVJoLjsP43P-wRgoCo6bmRIFfQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSTia4A3P4_qwGWtAAvhY4S2BKgtk6tR_QCD3_DTBLqQwkYTLP7

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRPAWH7AgJ7gN7ej2rrAa90b9jK2nWJtRcdmCSJLXifbDqpzt-GAQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSnH3SFCsuDblli6D1AJMGBIO3SduYE7QocfhaOPh2CbcgSaTJm3g

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_x5rZOKIoXBMbTrRfiBoXYGA8_aG1puNXFnPK-vFSJb8S0TB-

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT5xPsHZoCoc3Y10UzSIfZBJ1VM5yTf0rOp0z02qzAq29ZylEqp

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSJYo3dfiA7rWKtAhGDKlIvNQBBfXfxpskBzCjE2VA_WnhL03zQ

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRrs5cw6eknmiTVBcESn97krqvfndk10XJq35s-mUIxnoXepsHU2w

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTtPoMny2WLrgyLYUkv0xzCHZ3BSe7txlE-Xe2XSz1rA4IRBQ-8

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTzDbIU4QatTLNRgPQwPUcMDO8BtCGQMAkP46aQAp05yXC1m0y84g

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_sSIdV_qG7YiVCrY6Fze69BhzpdENouF0zUUp4OV8__EbU9Ad

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ9uJqfoOS-LjhgtT3qLp4AH34AojcYXzS6ifUoduwpXl2xR4cu

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSBBpAVI8uqqXKRXeWLnFO9do5ObFZm7YxgxrJ7-EbHR2oDqLo0vQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDpZXNSZZorQeUMLz3DTA9hEU2rI_bxr_LT9c4T9nvHvAWTZjCGQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJxvHFLqQeIleqlsCzYw3aqr-0Y6eKQMVnyaA5me5hdAxIljVU

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSC9dHlJXHSlla_xZ5T9EZytHwAWT-qbU_d19dTtxAXrGNihAXKlQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR9uI2iDGC9O3GMDlf8NsxtxQx-Qp8sqHmOc5rb-zkptdYl27ct

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbZ3vVwEjZT_vYCN_egFTIwdBz6fqNL0Pg-y_Q61vxrmzGOpx_

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJ2rE3MpU2-7BbpUlr6UqYo4BmnNs_dvTC88BMslWtXGy7xpm4

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQEpgxQwBFunGDiUIemTa46VNveEHAu-uA8FY-TsPaLWXJFd2s0

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQTdXbqeHRkSO7KlYa4OkUya7gTOtG1LddYFWDuhmMG8TTBud38

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTNv54UJcOf0QWIB4OraEz3h5BSPwvVpIDgtJO-zq0-MNAH1T-r

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQQ4msZqs5YGyEvDc4xIBtl0glm2rQZ7LsilbzRNUFi1QmhSgwd

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRadP8tzRToSi6YgV25tgPSiZuZH-m01ykcCd-vsvFtJOoai2ucTw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWsJatoxZ24v32bG85ut1XPEPG4Fa5l6ApTX9VfC1X3_fQlO6t

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSATYwKzSKWCjMx6cjBGrTkiC8C_lyJBimQ86hhDpKGyeWCgRFU5Q

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRkni6wj2PqLxVIQnGL2w-Hh0Qdu5Q2vEiKSUXAJ7TKh9ePWQBm

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQzo44WmwLEIvLwTyzq_jnCtqqHX6X_CIYel1kbk7vcUHUp-ieN

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQJijg5RyUyd3NObMK9uNkIduA32k3nPJwfiuvaWrAi2Td5vyXO

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLXSS07G9gseceN7SeCwGRL0C6ij_75lYGEnDN1qwb_bEl9bGs

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSgjOBb-AqrP0ZXPZSVl55yswE6dnD4uny-n0Xh-9mAuwm1GUq3

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZAb3DktAXiGznQlZB9az_nvD6AoLygDkDTstPDm_WBfLnJ3ltQg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRXwcTaTVudGTxMwVFFrGw1Z-j9x9D9inLKamTPCwUThDbPuEYpeA

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTU6wtRoYw9X2-MMykBLzlVjXeRgi5rqzD5ck22QxWwI8h7QeNUQA

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpMUOK13Ots0UnbeCQLds3ixSZxNY9gFOfm65Bvc-pf6ZKAlWbzg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQhH-RzSe9GF29vGoZwod2tN7O-9mFfpWJX4bLt78JtJYMqI8w1rA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQxu-I9t3HJlWQ3e6bM41HAOc8j3Smoe-ahJN9OTRyzd6vOUOVF

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQYkezUKlW0ttRviIW9f6NJHBcjJ-sUE4XMIic0ka6qkCguqsqWEQ

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLwoIa5Xuj4eEFEX5vzJFqlL0GIrwjAUDCWbZgf6ni2O6MUMuwHg

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSmu_lhCfJa5L3JKT73eNWm5-DVlMMhgQ2zjDd5kmbF9S0PDwt0

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTl9CWad5AcZHOfC-RgTWPbODkKY_C0DW3MZXkDUucqfvfZLDvJvQ

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSSorC-n_GApivF90u5JfsOvUI44_E6pQ_gYw3Zv_SawrJlQ7U_OA

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSHehPIU8WfymVyIehhOVdWyZ9Iby-7WygiZdxRqYoB6-t4uxfc

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTHknIkIppczoDGtgqaDVGpF5vzTnPgO0XzesL14bXWKIidntgi

 

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2gFiEiRrnRVPCVmgC8fP4RV_b4Cyut6pHRWot2zotTH_isSgx

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRMnyl4ZznB4yj9tFflGmUrm8zxq1VAfdzbHlagdVlYHHs5AqI2Xw

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSABiNYE2Ig0ORn0Dp6LWBs8FU1-eDuUfhJpaBhY3dBILcGkw7Y

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQX6x3fLQO-eGD7Sdc__AFLjGRztfSRzdOgtJe_w_XI_qKOl_cQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWAfv06yKnlGGke983sE24US_BbpZ0xgnAp3yIh3eXvCRrRfxtgg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSguscboVOMXCDflSARG5UefcNGLsGZylvXKHJGK4ldNdG1xYiR

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVsXwe7MG_AOX5rUiFD0hVw9aHeILEWPB_3WS5456jt040weKpxQ

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS14rgGXof16mpTbvNq37y9tGIxf38V3B4j5iFLZChBi8qMo0cC

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRk338QqS34hcxTHah2whOwSbnEtO-yxxKutL5KPMcrWPKtCTUf

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTQg04AvSsLnhDeWWl4-qLzPD5EX7xzuOAVEiswXHB9n5gRBOxj

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQC715gVGqLwXFM7U94WtdKlMrAiHbkqIvJl2WJ6h_JMsUMfL622g

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR4ku7jfXybpiE3fm21gXSpihSd_rjwxvIac8kqkj5TkIg3rLODrg

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcThGLPUz7SfnoPUPrFttXiSBuS3NYmV99axgZzgYDofBuo_RpfcUg

 

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSqsjlV84iSMlkqfRlTaGiWfn6_nyGg91BQcNLZbGrRnn0-j3S4

 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSwkrLsv_IQh2wUOQ1DkYx-HwxeUOLNEtv8yCh59CnX_HbW5H3q

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

☼ Quoi & Où ☼