Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CHOMOLANGMA

Réflexions sur le sens de la vie. Diversités culturelles et médiatiques.

Robin Williams

Publié le 15 Août 2014 par CHOMOLANGMA

Robin Williams
 

 

 

Robin Williams

Description de cette image, également commentée ci-après

Robin Williams en 2011.

 

 

 

 
Nom de naissance Robin McLaurin Williams
Naissance 21 juillet 1951
Chicago, Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 11 août 2014 (à 63 ans)
Tiburon, Californie, États-Unis
Profession Acteur
Humoriste
Films notables Good Morning, Vietnam
Le Cercle des poètes disparus
L'Éveil
Le Roi Pêcheur
Hook ou la Revanche du capitaine Crochet
Madame Doubtfire
Will Hunting
Jumanji
Insomnia
L'homme bicentenaire

 

 

 

Robin McLaurin Williams, né le 21 juillet 1951 à Chicago dans l'Illinois (États-Unis) et mort le 11 août 2014 à Tiburon, en Californie, est un acteur et un humoriste américain.

Débutant au cinéma dans le rôle-titre du Popeye de Robert Altman, il se fait connaître avec Good Morning, Vietnam de Barry Levinson et Le Cercle des poètes disparus de Peter Weir. Il s'illustre ensuite aussi bien dans le domaine comique que dramatique, avec des films comme Madame Doubtfire ou L'Éveil. Williams s'est également essayé au petit écran, avec la courte série télévisée The Crazy Ones.

Robin Williams a notamment remporté l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans Will Hunting.

 

 

 

Biographie

 

Enfance et formation

 

Robin Williams nait à Chicago, dans l'Illinois, puis est élevé à Bloomfield Hills, dans le Michigan et dans le comté de Marin, en Californie.

Son père, Robert Fitzgerald Williams, d'ascendance anglaise, galloise et irlandaise, est le responsable de la zone Mid-Ouest pour le constructeur automobile Ford. Sa mère, Laurie, d'ascendance française, est native de La Nouvelle-Orléans. Son demi-frère, prénommé Robert Todd Williams (Dr. Toad)1, est mort le 4 août 2007 à cause de complications suite à une opération de chirurgie cardiaque effectuée un mois plus tôt.

Après de courtes études de sciences politiques, Robin Williams part à Juilliard School pour y étudier le théâtre ; il y rencontre à cette occasion Christopher Reeves.

Débuts artistiques

En 1974, il est remarqué par le réalisateur Garry Marshall lors d'une audition pour la série télévisée Happy Days. Celui-ci lui confie le rôle de l'extra-terrestre Mork, après que WIlliams ait impressionné les producteurs par son féroce sens de l'humour quand il se met sur la tête pour s'asseoir sur un siège. Pour ce personnage, Williams improvise la plupart des dialogues et la mise en scène, en parlant avec une voix haut-perchée et nasale. Son apparition dans la série est si populaire, qu'il est décidé d'en faire une série spin-off. Williams reprend à partir de 1978 dans la série télévisée Mork and Mindy, jusqu'en 1982. L'écriture du scénario s’accommode des improvisations de Williams. Ce rôle lui vaudra en 1978 un Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée musicale ou comique.

Toujours en 1978, Williams sort un album, Reality… What a Concept, puis en 1988 et 1993, deux contes musicaux pour le label Rabbit Ears, Pecos Bill et The Fool and the Flying Ship, sur des musiques de Ry Cooder et de The Klezmer Conservatory Band.

 
 
Cinéma et télévision
Robin Williams à la 62e cérémonie des Oscars en 1990 avec la journaliste Yola Czaderska-Hayek.

 

 

 

En 1980, Robin Williams fait ses débuts au cinéma dans le rôle de Popeye, sous la direction de Robert Altman. Ensuite, sa performance dans Good Morning, Vietnam, dans lequel il joue un animateur de radio arrivé de Crète à Saïgon2, lui vaut sa première nomination à l'Oscar du meilleur acteur en 1988. Elle sera suivie de deux autres nominations en 1990 pour Le Cercle des poètes disparus, dans lequel il interprète le professeur de lettres, John Keating, qui transmet à ses élèves le goût de la poésie et de la transgression2, et en 1992 pour Le Roi pêcheur, où il donne la réplique à Jeff Bridges dans cette fable autour de la rédemption2. Cependant, il ne remporte la statuette qu'en 1998, pour le Meilleur acteur dans un second rôle dans Will Hunting. Dans ce film, il interprète Sean Maguire, un psychiatre qui doit soigner les troubles du comportement de Will, un génie des mathématiques et un délinquant chronique. Ce film révélera les acteurs Matt Damon, dans le rôle de Will, ainsi que Ben Affleck2.

En 1992, les studios d'animation Disney s'inspirent de Robin Williams pour créer le personnage du « Génie », dans le film Aladdin3 et l'acteur développe le personnage, en lui donnant sa voix dans la version originale, mais aussi en créant de nombreux gags animés par la suite. Toutefois, Williams demande à Disney de ne pas utiliser sa voix pour commercialiser le film, ce qui se produit pourtant4. Un dispute débute alors entre le studio et l'acteur. Williams ne donne pas sa voix pour les suites d'Aladdin, mais participe en 1999 au film L'Homme bicentenaire de Touchstone Pictures. La situation s'arrange par la suite et, en 2009, Robin Williams reçoit la distinction Disney Legends5.

Fin 1993, selon une source anonyme au sein du studio4, le succès au cinéma de Robin Williams est dû à Disney, suite aux films produits par Touchstone Pictures, Good Morning, Vietnam et Le Cercle des poètes disparu4.

En 1994, Williams est récompensé par un Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie, un American Comedy Award et un MTV Movie Award pour son rôle dans Madame Doubtfire. Dans ce film, il interprète un père de famille en instance de divorce qui, pour être au contact de ses trois enfants, se grime et se travestit en gouvernante pour se fait engager par son ex-femme. Entre-temps, il enchaîne des films grand public comme Hook de Steven Spielberg, dans lequel il incarne le célèbre Peter Pan.

L'important succès commercial de Madame Doubtfire en 1993 fait de lui un des acteurs les plus « bankable » d'Hollywood6. Il accepte[Quand ?] de tenir le rôle du politicien homosexuel Harvey Milk dans la biographie que prépare le réalisateur Gus Van Sant, mais des désaccords avec la production font que Van Sant abandonne le projet pour plusieurs années. C'est finalement Sean Penn qui interprétera le rôle en 20086.

En 1995, Williams apparaît pour un tout petit rôle, celui de John Jacob Jingleheimer Schmidt, dans le film Extravagances (Too Wong Foo, Thanks for everything, Julie Newmar). Il y aide Vida (Patrick Swayze), Noxima (Wesley Snipes) et Gigi (John Leguizamo) à partir de New York pour aller à Foliland, alias Hollywood. Il n'apparaît pas au générique.

 

Robin Williams en 2003.

 

 

Après cette décennie fructueuse, il interprète en 2002 le tueur psychopathe Walter Finch dans Insomnia, film policier du jeune réalisateur Christopher Nolan, où il partage l'affiche avec Al Pacino et Hilary Swank. Le film est un succès critique et public. En 2002 également, dans Photo Obsession de Mark Romanek, il joue le rôle de Sy Parrish, un employé maniaque d'un laboratoire de développement de photographies d'un centre commercial, obsédé par une famille faisant partie de sa clientèle. L'acteur, jusque-là habitué à jouer le rôle de personnages sympathiques, parvient, à travers ces deux rôles de psychopathes, à montrer l'étendue de son talent.

Le 30 janvier 2011, il annonce être en lice pour le rôle d'Hugo Strange dans The Dark Knight Rises de Christopher Nolan. Néanmoins, le personnage n'apparaît pas dans le film.

En 2013, il obtient le rôle principal dans la série télévisée The Crazy Ones, aux côtés de Sarah Michelle Gellar, mais celle-ci est annulée après sa première saison de diffusion.

Publicité

En juin 2011, Robin Williams apparaît avec sa fille Zelda Williams, dans une publicité pour la sortie du remake de The Legend of Zelda : Ocarina of Time, sur 3DS7. Il apparaitra de même lors de la sortie de The Legend of Zelda: Skyward Sword, toujours aux côtés de sa fille Zelda.

Vie privée
Robin Williams en 2008.

 

 

Membre de l'église épiscopale des États-Unis8, Robin Williams a trois enfants :

  • Zachary, de son premier mariage avec Valerie Velardi, dont il divorce suite à une relation extra-conjugale avec Michelle Tish Carternote 1,
  • Zelda et Cody, de son second mariage avec Marsha Garces Williams, la nounou philippine de Zachary.

En 2008, Marsha Garces et lui divorcent, après dix-neuf ans de vie commune. Marsha demande la garde légale de Cody, avec un droit de visite pour Robin.

Le 24 mars 2009, Williams est opéré du cœur à Cleveland pour un remplacement d'une valve aortique et pour la réparation d'une valve mitrale9.

Le 23 octobre 2011, il se marie avec Susan Schneider à St. Helena (en) en Californie.

Consommateur de cocaïne dans les années 1970 et 1980, Robin Williams luttait depuis des années contre l'alcoolisme et avait effectué plusieurs séjours en désintoxication, notamment en 200610. Il souffrait également de trouble bipolaire11.

Décès

Le 11 août 2014, à l'âge de 63 ans, Robin Williams est retrouvé sans vie dans sa maison californienne de Tiburon, au nord de la baie de San Francisco. D’après la police, il aurait été retrouvé pendu à une ceinture12, avec un couteau à côté de lui. Son poignet gauche était entaillé ; cependant, ces coupures superficielles ne seraient pas la cause de sa mort, attribuée, selon un officier de police12, à « un suicide dû à l’asphyxie à cause d’une pendaison »12. Selon son attaché de presse, l'acteur souffrait « ces derniers temps d'une sévère dépression »13.

Le 14 août, l'épouse de l'acteur, Susan Schneider, déclare que Williams souffrait également des premiers stades de la maladie de Parkinson14 et qu'au moment de sa mort il était totalement sobre depuis des années.

Peu après la mort de son mari, Susan Schneider a déclaré dans un communiqué  : « Ce matin, j'ai perdu mon mari et mon meilleur ami et le monde, l'un de ses artistes les plus appréciés. J'ai le cœur brisé »10 ; l'acteur Steve Martin, ami de Williams, s'est dit « sonné »10.

Des hommages sont aussitôt rendus à l'acteur par ses confrères du cinéma, ainsi que par le président des États-Unis, Barack Obama, qui déclare sur Twitter : « Robin Williams était un aviateur, un médecin, un génie, une nounou… et tout le reste. Mais il était unique en son genre15. », saluant « un acteur unique »10.

Filmographie

Robin Williams a participé à 76 films (dont trois sont actuellement en post-production), la plupart du temps en tant qu'acteur principal. Il a été également l'acteur principal dans deux séries télévisées, et a fait plusieurs apparitions en tant qu'invité dans des séries télévisées.

Article détaillé : Filmographie de Robin Williams.

Distinctions

L’étoile de Robin Williams sur le Hollywood Walk of Fame.
 
 
Récompenses
Nominations

Empreintes de Robin Williams devant le Grauman's Chinese Theatre sur Hollywood Boulevard.

 

 

 

Voix françaises

En France, Michel Papineschi est la voix française principale de Robin Williams, l'ayant doublé dans la grande majorité de ses films. Toutefois, Patrick Floersheim16 a été la première voix régulière de l'acteur au début de sa carrière, l'ayant doublé sur 7 films et 2 épisodes de séries télévisées (ainsi qu'une séquence de publicité).

Parmi les autres personnes l'ayant doublé on peut citer Jacques Balutin (Popeye), Pierre Arditi (Le Monde selon Garp), Jean-Claude Montalban (La Dernière Passe), Dominique Collignon-Maurin (Jack) et Jean-Claude Donda (Les deux font la père)16. Pour la série Happy Days il est doublé par Gilles Guillot et par Vincent Violette16.

Au Québec, il est principalement doublé par Luis de Cespedes et Vincent Davy (et occasionnellement par Alain Zouvi, Benoît Brière, Thiéry Dubé, Hubert Gagnon, Guy Nadon et Yves Soutière)17.

 

 

 

commentaires